ATOMS – Adjustable Transobturator Male System

Un système hydraulique remplace la fonction urinaire du sphincter chez les hommes incontinents

  • Implant ajustable, durable
  • Système hydraulique sans composantes mécaniques
  • Fixation anatomique novatrice en 4 points

Le système convient à tous les degrés d’incontinence urinaire, et peut aussi être utilisé après une radiothérapie.

Un système hydraulique remplace la fonction urinaire du sphincter chez les hommes incontinents

  • constitue la partie centrale de l’implant et est rempli à l’aide de la connexion port-cathéter après l’opération. Un ajustement spécifique au patient ne requiert aucune intervention chirurgicale et peut être effectué en tout temps pour neutraliser une incontinence continue ou une rétention urinaire.

  • assure une douce pression répartie également sur le muscle bulbo-spongieux. Il n’y a pas de point de compression

Fixation en 4 points

  • Les bras intégrés du filet sont tirés vers l’arrière autour de la branche pubienne inférieure jusqu’au milieu de l’implant pour fixer le système en place. Ceci élimine le besoin d’agrafes ou de vis additionnelles, et assure une fixation symétrique en 4 points.

  • Une fixation exacte de l’implant par étapes en millimètres est possible : réduction du volume de remplissage de l’implant.

La flexibilité

  • un traitement efficace pour l’incontinence urinaire légère à sévère à l’effort1

…et la facilité d’utilisation pour le patient

  • Les patients peuvent uriner librement sans devoir activer une composante mécanique. Cela signifie que le système ATOMS convient aussi aux patients souffrant de démence, ou dont on prévoit que les habiletés cognitives diminueront au fil du temps. Les patients souffrant de douleurs aux articulations (par ex. la goutte) apprécient aussi de ne pas devoir faire fonctionner le système manuellement.

Système hydraulique

ATOMS est fabriqué uniquement de composantes fonctionnant de manière hydraulique. Les patients sont ainsi épargnés des difficultés causées par les défauts qui peuvent se produire dans les composantes mécaniques des mois ou des années après l’implantation.

Augmentation du volume
Ajustement autonome à long terme de la pression sur l’urètre

Caractéristiques de l’ATOMS

Pourquoi un filet qui forme une boucle autour de la branche pubienne inférieure?
Prise plus ferme et prévention des infections

L’idée brevetée ingénieuse de nouer le filet autour de l’os vaut la peine d’être mentionnée. Le filet intégré est placé autour de la branche pubienne inférieure, représentant de nombreux avantages : le filet macroporeux s’intègre bien au tissu. La greffe entraîne une prise extra ferme, ce qui est nécessaire pour des résultats chirurgicaux optimaux. En plus de la prise ferme, le filet macroporeux offre aussi l’avantage d’une réduction des réactions aux corps étrangers. Le développement de tissu et la revascularisation du tissu environnant réduisent le risque qu’une infection se répande dans le bassin durant l’opération ou après.

Pourquoi un grand coussinet?
Réduction de l’atrophie et prévention de l’érosion

L’effet de l’implant est simple : L’urologue détermine le volume de remplissage du coussinet. Une compression du muscle bulbo-spongieux, donc indirectement de l’urètre, accroît la résistance urétrale. La contraction de la vessie rendra une miction physiologique possible, mais une perte d’urine involontaire est réduite ou idéalement évitée. La taille du coussinet détermine la pression sur le muscle bulbo-spongieux, et plus le coussinet est petit, plus la pression est ponctuée. La compression légère du grand coussinet ATOMS permet une faible pression, et une faible pression du tissu entraîne une faible atrophie. Une atrophie limitée du tissu signifie un risque d’érosion plus faible. C’était la théorie dans le développement il y a moins d’une décennie. Aujourd’hui, A.M.I. peut fièrement annoncer
qu’il semble que la théorie ait bien fonctionné : de fait, A.M.I. ne connait qu’un nombre très limité d’érosions urétrales après plus de 5 ans d’expérience avec ATOMS, et ces quelques cas ont généralement été associés à une situation difficile pour le patient (par ex. suite à une érosion antérieure d’un sphincter urinaire artificiel).1

Pourquoi le cathéter est-il fixé latéralement et sort du côté dorsal?
Conforme à l’anatomie.

Le cathéter sortant, latéralement au-dessus du coussinet, s’étend droit en direction du scrotum. Il opère sans problèmes et il ne touche à aucune autre partie de l’implant. Il opère par le chemin le plus court du côté gauche du scrotum. S’il y a lieu, l’implant peut être ajusté après l’opération au moyen d’une simple ponction percutanée du port – même des années après l’implantation.

ATOMS en bref :

  1. Coussinet sous-urétral de substitution au sphincter
  2. Cathéter
  3. Port scrotal
  4. Bras de fixation du filet
  5. Sutures d’attachement
  6. Tunnelisateur

Implantation d’ATOMS

La mise en place distale, sous-urétrale de l’implant sous le muscle bulbo-spongieux permet d’utiliser le système même après une radiothérapie. Le positionnement symétrique sous l’urètre est réalisé grâce à une fixation en 4 points. L’urologue peut aisément palper le petit port scrotal préattaché. Le remplissage du système d’eau saline ou le vidage est effectué au moyen d’une simple ponction à l’aide d’une aiguille percutanée.

Télécharge la vidéo
Télécharge la vidéo
Brochure du produit
Aperçu des publications
Aperçu de la littérature : résumés

1 Esquinas, C., & Angulo, J. C. (2019). Effectiveness of Adjustable Transobturator Male System (ATOMS) to Treat Male Stress Incontinence: A Systematic Review and Meta-Analysis. Advances in Therapy, 36(2), 426–441. https://doi.org/10.1007/s12325-018-0852-4