Project Description

BSC Mesh – Bilatéral Sacrospinous Colposuspension

L’adaptation de l’intervention Amreich-Richter à travers une fixation bilatérale du ligament sacro-épineux.

Néo-ligaments utéro-sacrés

La prothèse BSC Mesh (BSC = Bilatéral Sacrospinous Colposuspension) est conçue pour induire la formation de néo-ligaments en établissant une suspension bilatérale symétrique du dôme vaginal à partir du ligament sacro-épineux. Le principe est de recréer le support naturel assuré par les ligaments qui ne sont plus fonctionnels.

Un dispositif mini-invasif

La BSC Mesh est fabriquée à partir d’un polypropylène ultra-léger. La structure prothétique hexagonale en nid d’abeille procure au matériau une remarquable iso-élasticité. Une densité très faible de seulement 21g/m² combinée à un haut taux de porosité (93 %) permettent une intégration anatomique rapide pour un minimum de réaction tissulaire. Ensemble, ces propriétés favorisent la bonne intégration de la prothèse, créant une forme élastique de suspension partant du col utérin ou du vagin vers le ligament sacro- épineux. Le cervix retrouve sa position physiologique et anatomique.1, 2

La surface en adhérant au dôme vaginal est extrêmement réduite : à peine 3 cm² d’implant iso-élastique est en contact direct avec le vagin. La prothèse est placée de telle sorte qu’elle n’est pas sous l’incision vaginale, mais dans une direction plus caudale. Ceci permet de prévenir les éventuels problèmes de cicatrisation et minimise le risque d’érosion.

Un large éventail d’indications

L’avantage majeur de la BSC Mesh est de présenter une efficacité dans plusieurs cas cliniques, et d’être combinable avec d’autres procédures de reconstruction :

  • Avec / sans / aprés hystérectomie
  • Avec / sans / aprés colporraphie antérieure / postérieure
  • Avec / sans / aprés implantation d’une prothèse suburétrale ou transobturatrice

Fixation sacrospinale médiale avec l’i-stitch – une technique qui a fait ses preuves

La fixation des implants ou la fixation sacro-épineuse (Amreich-Richter) avec l’i-stitch d’A.M.I. est une méthode sûre et pratiquée. En effet, l’i-stitch facilite la fixation des sutures sur les zones difficiles d’accès en minimisant la zone de dissection comme par exemple au niveau de la région médio-crâniale du ligament sacro-épineux.

 

BSC Mesh

Nécessitant une dissection de simplement la largeur d’un doigt du chirurgien, limitant ainsi la zone tissulaire traumatisée, et représentant un corps étranger de faible surface et densité, le treillis BSC Mesh est une solution intéressante pour traiter le prolapsus du plancher pelvien. Le treillis transvaginal BSC Mesh est vraiment sûr, présentant un très faible taux d’érosion (<1.2% base sur suivi à long terme, >5 ans).3

Brochure des produits en Gynécologie
Aperçu des publications

1 Amid, P. K. (1997). Classification of biomaterials and their related complications in abdominal wall hernia surgery. Hernia, 1(1), 15- 21. https://doi.org/10.1007/BF02426382

2 Ugianskiene, A., Davila, G. W., & Su, T. (2019). FIGO review of statements on use of synthetic mesh for pelvic organ prolapse and stress urinary incontinence. International Journal of Gynecology & Obstetrics, 147(2), 147–155. https://doi.org/10.1007/s12325-018-0852-4

3 data on file

Go to Top